Le Dr Shiv Chopra fut invité par le Cégep de Victoriaville à prononcer une conférence sur le thème de la sécurité alimentaire  le 16 janvier 2009.  Peut-être le connaissez-vous du film Homo Toxicus de Carole Poliquin?  Il a travaillé pendant 35 ans en tant que fonctionnaire pour Santé Canada.  C’est grâce à son travail que l’hormone bovine de croissance (somatotropine) fut bannie au Canada en 1999.

Cinq technologies à enlever de nos assiettes

Dr Chopra affirme que cinq technologies doivent être bannies de notre agriculture: les hormones, les antibiotiques, les pesticides de synthèse, les OGM et les déchets carnés.  Il nous invite à questionner deux concepts qui sous-tendent la création et le maintien de telles technologies : les pestes et la nécessité de toujours augmenter la productivité. 

La nécessité d’un décroissement, ce n’est pas du nouveau mais pourquoi les pestes ?  Tous ces insectes dans nos champs agricoles, nos légumes, nos maisons et même notre corps, ces êtres qui nous dérangent et ne nous rendent pas directement services …  Les technologies mentionnées ci-haut nous permettent de les éliminer et de les contrôler, mais elles amènent aussi des myriades de conséquences non désirées.  

Afin de faire le lien entre plusieurs de ces éléments, et pour vous donner un exemple du Dr Chopra, parlons un peu des cochons.  À partir des années 1970, et afin d’augmenter la productivité de nos porcheries, les cochons ont été sevrés prématurément.  Or, le taux de mortalité chez les jeunes porcins est très élevé. Cela est attribué aux problèmes du système digestif.  Comme solution, on leur a administré des antibiotiques.  Cependant, ces antibiotiques simplifient et débalancent l’équilibre naturel de la flore intestinale des cochons, favorisant ainsi les coliformes au détriment des lactobacilles.  Tout ceci serait en lien avec le début et l’augmentation de cas de maladies humaines causées par les coliformes dans l’eau.  Comme quoi, en poussant les limites naturelles de croissance dans un système que l’on pense clos (les porcheries), advient des conséquences dans l’écosystème duquel nous faisons tous partie.  Nous oublions parfois l’importance de ceux qui se voient éliminés dans notre désir de nous simplifier la tâche, comme ici, des lactobacilles.   

Santé Canada 

Au cours de sa conférence, le Dr Shiv Chopra a aussi partagé son vécu au sein de Santé Canada.  Face à plusieurs faiblesses dans le système d’approbation de substances vétérinaires, quelques collègues et lui se donnèrent l’obligation de sonner l’alarme.  S’ensuivies des poursuites en justice, jusqu’à la Cour Suprême du Canada, en ce qui a trait à l’utilisation de produits vétérinaires controversés, telle la somatotropine.  

 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le livre du Dr Chopra «Memoirs of a Health Canada Whistleblower » ou à visiter son site web www.shivchopra.com  (en anglais seulement).  Notez que le livre est présentement en traduction vers le français et devrait sortir au  printemps 2009.

Autres blogues francophones sur le Dr Shiv Chopra 

Rester en vie www.resterenvie.com/blogue/?p=286

Arte  TV www.blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do?method=getPost&postId=48992&blogName=LemondeselonMonsanto

Publicités

À tous les jours, de nouvelles informations circulent sur les produits chimiques, leur présence dans les produits de consommation courrante, leur présence dans le corps humain et les impacts sur la santé.

Des articles parus cette semaine :

Quelles actions devraient être entreprises pour diminuer notre exposition à ses subtances toxiques ?

Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d’entre elles s’infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd’hui à nos enfants notre patrimoine toxique.

Comme nous ne savons pas exactement l’impact de ces substances sur notre santé, celle de nos enfants et l’impact sur les générations à venir, le principe de précaution devrait être de mise. La situation mondiale est très inquiétante.

Le RQFE vous invite à regarder le film Homotoxicus le mercredi 10 décembre à 20h ou en reprise le jeudi 11 décembre à 13h et le samedi 13 décembre à 22h30.


Certains changements dans vos habitudes quotidiennes peuvent déjà mieux protéger vos enfants. Pour le reste, des changements majeurs aux points de vue des réglementations en vigueur devront être envisagés. Qu’en pensez-vous?

Nous attendons vos commentaires:

– Comment réagissez-vous aux problématiques exprimées dans le film ?
– Qu’est-ce qui vous inquiète le plus ?
– Avez-vous des solutions à proposer ?

À vous la parole!

Note: Pour ajouter un commentaire, cliquer sur le titre de l’article. Un formulaire apparaîtra au bas du texte.